Toujours plus fort.

La ville est un corps aux 1000 visages. Un corps qui compte autant de nuances qu’il abrite d’habitants. Un corps millénaire dans le cas de Romans, qui évolue dans un environnement soumis à une multitude d’aléas. Des aléas politiques, climatiques ou économiques. Un corps qui se meut et qui véhicule à travers les siècles un lot d’histoires, d’évènements, d’anecdotes, de souvenirs et d’intrigues. Un corps tantôt apaisé et tantôt malmené, à la fois solide comme un roc et fragile comme le cristal. Seul le temps demeure témoin de l’impact des âges sur cette anatomie aux diverses facettes.

À l’aube de l’année 2018, véritable charnière, que peut-on dire de cet organisme ? Avant tout, il convient d’affirmer qu’il va mieux ! Outragé pendant des décennies, il retrouve peu à peu une vitalité et une ardeur palpables. L’année écoulée, marquant la sortie des prêts toxiques, l’affirmation d’une vision raisonnable et raisonnée, le succès de nombreux projets architecturaux, sportifs et populaires ou encore la consécration d’une attractivité retrouvée, témoigne de cette dynamique positive.

Comme le veut la coutume, il convient donc de souhaiter aux Romanaises et Romanais, mais aussi à Romans, une bonne année et surtout une bonne santé. Les 365 jours à venir sont autant d’opportunités pour œuvrer en ce sens, et nous avons toutes et tous le sort de la ville entre nos mains. Sa prospérité passe par nos engagements et son bien-être par nos efforts communs.

Depuis bientôt 4 ans, ces efforts s’avèrent payants et la cité commence enfin à récolter les premiers fruits d’un travail de longue haleine. Beaucoup de chemin parcouru, donc, jalonné de concrétisations dont il faut être fiers, mais la route est encore longue et il faut s’armer de patience, d’audace et de persévérance pour maintenir le cap.

Il faut se féliciter du travail accompli puis, avec humilité, mettre du cœur à l’ouvrage pour façonner une année 2018 aussi étincelante que sa prédécesseure. La ville est notre plus intime dénominateur commun et il nous appartient de nous l’approprier, de la dessiner à l’image de ce que nous voulons être solidairement.

Remis sur pied, le corps de notre commune est désormais stable et repose sur des assises solides. Un budget assaini, une sécurité accrue, une attractivité grandissante et un développement croissant : tels sont les ingrédients de la recette du succès. Avec la constance comme moteur et l’entrain comme carburant, il est désormais nécessaire de raffermir ce bien commun afin d’être plus que jamais #FiersDeRomans.

Excellente année 2018 à toutes et à tous.

Marie-Hélène THORAVAL

Posté dans au Conseil Municipal le 12 janvier 2018 | Commentaire (0)

Retour gagnant !

L’année 2017 confirme sans équivoque le retour de l’investissement public et privé à Romans. Fallait-il y croire en reprenant en 2014 une ville qui battait des records d’endettement, de dépenses, de délinquance et d’abandon du patrimoine historique et économique. Or, moins de trois ans après les élections, les indicateurs rouge-cramoisi passent au vert !

En renouant avec une gestion saine et ambitieuse, nous avons largement remis en place les jalons nécessaires au retour de la confiance des investisseurs et des entrepreneurs. De nouveaux habitants font le choix de notre ville pour son cadre de vie et les projets qui y prennent forme chaque jour. Le secteur du bâtiment en profite et si l’on se réfère à l’adage « quand le bâtiment va, tout va », on peut raisonnablement espérer de belles avancées pour le marché de l’emploi. Le développement des entreprises ouvre de nouvelles opportunités en recrutant de nouveaux profils de qualifications qui dynamisent une population et la diversifient.

Grâce au soutien et à la détermination de notre équipe, des secteurs abandonnés reprennent vie, la Côte Jacquemart en est la meilleure illustration.

Montrée du doigt hier, Romans est aujourd’hui une référence de par le nombre et la qualité de ses actions qu’elle partage avec d’autres municipalités qui s’en inspirent.

La vie démocratique romanaise gagnerait sans doute en hauteur et profondeur avec une opposition plus forte de proposition et moins rhétorique, mais malheureusement, cette dernière jusqu’à maintenant a fait le choix du dénigrement systématique et constant. Une opposition sans doute trop éloignée du quotidien, trop éloignée de la réalité ou trop éloignée géographiquement…

Posté dans général le 6 janvier 2018 | Commentaire (0)

La ville promet d’être belle

Notre ville de Romans est une construction riche de 12 siècles. Les succès et crises qui l’ont forgée ne l’ont jamais empêchée de se renouveler. Aujourd’hui dépositaire de votre mandat, la majorité municipale s’emploie, avec vous, à lui redonner ses lettres de noblesse. Cette année a permis la concrétisation de nombreux projets répondant aux exigences complémentaires de l’attractivité et de la satisfaction des usagers.

Sans fondations solides, nulle construction possible. La Mairie a donc effectué un travail de fond sur la question de la sécurité et de l’assainissement des finances publiques. Exit les emprunts toxiques. Les dotations de l’État sont reconduites et notre capacité d’investissement est maintenue grâce au contrôle sans relâche des dépenses.

Les premiers résultats de ces actions portent leurs fruits grâce aussi aux partenariats entre la Ville et les acteurs économiques qui ont permis la création et l’extension de nombreux projets à succès. Citons l’extension de Marques avenue ou les boutiques éphémères qui sont encore au rendez-vous pour célébrer les fêtes en accueillant le Marché de Noël. D’autres projets sont en cours. L’EHPAD et le nouveau Pôle Mère et Enfant seront prêts en 2019. Domitys proposera bientôt 119 logements seniors. Les travaux de restauration du patrimoine et le projet Gar’Is se concrétisent avec l’inauguration du Calvaire des Récollets, l’aménagement des quatre places, le nouveau Champ-de-Mars et en 2018 l’allée nord du Cours Jean-Jaurès.

Romans redevient une terre d’investissement. La satisfaction des usagers y est renforcée par le succès de nouvelles initiatives telles que Allô Mme le Maire ou la boîte à idées numérique. L’offre culturelle et sportive y est abondante. Au cœur du premier département bio de France, Romans valorise les produits du terroir et les savoir-faire locaux.

Signalons que pour les fêtes de Noël, la truffe sera à l’honneur ! Nombre d’activités vous attendent. Commerçants, associations et agents de la Ville redoublent d’efforts pour vous offrir de merveilleux moments de joie et de partage avec vos proches.

La ville promet d’être belle. Toutefois, il est des heures et des nuits où les plus démunis, les plus désunis se sentent seuls au cœur de l’hiver. La fête peut devenir linceul pour les plus seuls. Ne les oublions pas. Une attention particulière s’impose et engage la responsabilité de chacun.

Puisse Noël 2017 nous apporter l’amour et la joie et distribuer à tous ce supplément d’âme, ces gestes du cœur.

Joyeuses fêtes !

Marie-Hélène THORAVAL

Maire de Romans-sur-Isère

Posté dans au Conseil Municipal le 11 décembre 2017 | Commentaire (0)