UNE DECISION SCANDALEUSE !

Posté dans général le 20 novembre 2008

En prenant la décision de ne pas assurer le service minimum dans les écoles, le maire Henri BERTHOLET, vient de mettre en évidence deux grandes caractéristiques de sa gestion de notre ville :

D’une part il n’a aucune considération pour les travailleurs qui ne peuvent se permettre de prendre une journée de congé voire sans solde quand les enseignants sont en grève. La loi qui a été mise en place vise à permettre deux libertés : la liberté de faire grève et la liberté de travailler. De quel droit le premier magistrat de la ville fait il des choix au détriment des plus vulnérables ?

D’autre part, en invoquant des motifs d’organisation dans la mise en œuvre, Monsieur Bertholet met en exergue son incapacité à gérer et organiser des situations pourtant prévue. Les syndicats comme il se doit, ont présenté leur préavis dans des délais qui permettaient largement de s’organiser. Enfin prétendre que cela pose des problèmes en terme de compétence, je laisse au personnel de la mairie le soin d’apprécier.

Ce n’est pas une question de finance car les Députés et Sénateurs ont apporté plusieurs améliorations au texte de loi afin qu’une compensation financière de l’Etat soit apportée aux communes pour la mise en place de ce dispositif. Le droit de grève des enseignants est un droit fondamental, mais une commune se doit de mettre en place le dispositif nécessaire afin que les parents ne se trouvent pas être victimes de la grève et de surcroit quand la loi le permet. Effectivement, la circulaire du Ministre Xavier DARCOS s’adresse aux communes volontaires. Et bien, force est de constater que la majorité de l’équipe municipale de Monsieur Bertholet n’est pas volontariste.

Marie-Hélène THORAVAL

Conseillère Municipale

Commentaires

Ceci est la copie d’un commentaire arrivé sur cet article mais sur notre ancien site
de24ansctrop
Title: Service minimum dans les écoles
Text:”Effectivement, la circulaire du Ministre Xavier DARCOS s’adresse aux communes volontaires. Et bien, force est de constater que la majorité de l’équipe municipale de Monsieur Bertholet n’est pas volontariste.Madame Thoraval, en concluant par un bon mot votre article sur le service minimum dans les écoles, vous avez commis une petite erreur.La circulaire du Ministère de l’Éducation Nationale, en date du 8 janvier 2008, s’adressait effectivement aux communes volontaires. Cette directive n’est plus opérationnelle.\En effet, la loi du 20 août 2008 rend OBLIGATOIRE l’organisation du service d’accueil par les mairies. Elles n’ont pas le choix, c’est la loi, elles doivent l’appliquer.À Romans, la situation est risible car la Municipalité a mis en place l’accueil à l’occasion d’une première grève en octobre dans les écoles. Pour la grève du 20 novembre, plus de service minimum ! Où est la cohérence ? Pourquoi ce changement ?Un peu pitoyable… Encore six ans à tenir !

#1 
Ecrit par alain le 18 décembre 2008 à 15:37:39
Article suivant : Ségolène ou Martine
Article précédent : La loi pour tous