A propos des antennes relais

Posté dans général le 20 mars 2009

Lors de la réunion du conseil municipal de lundi 16 mars, une délibération a été soumise au vote des élus concernant la modernisation du réseau ferroviaire traversant l’agglomération de Romans. Cette délibération décrivait les demandes qui seront faites par la Ville à RFF (Réseau Ferré de France) afin de protéger au mieux les romanais des nuisances consécutives à cette modernisation.

Nous, élus d’opposition, avons approuvé l’ensemble de la liste des dispositions proposées et avons demandé que soit ajoutée une disposition concernant le droit de la Ville à garder un contrôle sur la puissance des antennes qui seront implantées dans le cadre de cette modernisation, et de garder aussi un droit d’autorisation sur les éventuelles augmentations de puissance de ces antennes dans le futur.

C’est avec des propos riches en animosité que Jean-David Abel, élu vert et adjoint au Maire, s’est opposé à notre proposition. Il qualifie ouvertement de menteur ceux qui parlent d’une prolifération des antennes relais et de l’augmentation des puissances d’émission.

Alors que nombre de scientifiques tirent une sonnette d’alarme quant à l’impact sur la santé des ondes électromagnétiques pour les personnels exposé à de trop forte puissance d’émission, alors que la réalité de cette nuisance est suffisamment avéré pour que des pays voisins prennent des dispositions drastiques afin de concilier le développement des nouvelles technologies avec la santé publique, notre élu écologiste se limite à traiter de menteurs ceux qui diffusent ce message.

Qui sont-ils ces menteurs ? Des docteurs en sciences, experts dans l’interprétation des phénomènes physiques et sur l’avis desquels repose notre sensibilisation à ce problème sanitaire ? Personnellement, je ne suivrai pas Jean-David Abel sur cette interprétation et selon une démarche rationnelle, je me range plutôt du coté des experts scientifiques que de celui d’un élu, tout aussi écologiste s’affirme t’il !

Philippe Labadens

Mots-clefs :,

Commentaires

Il faut proposer à ce “vert” de mettre une antenne à coté de chez lui… ou même sur son toit… peut être que sa position changera…

#1 
Ecrit par pierre le 20 mars 2009 à 08:13:37

Pour être qualifié de scientifique, il faut être bardé de diplômes sanctionnant des études aussi supérieures que poussées. Pour être écologiste, il suffit de prendre une carte dans un parti politique autoproclamé comme tel.
A qui faire le plus confiance ?
Damien

#2 
Ecrit par Damien Lucas le 20 mars 2009 à 16:55:33

La proposition de la mairie est irréaliste et dangereuse. Un mur en béton sur toute la zone urbaine ne permettrait aucune intervention de secours pour s’approcher d’un accident ferroviaire grave.
En cas d’evacuation d’un train pour cause d’incendie par exemple, les passagers seraient pris dans un “tunnel” dangereux avec pour seul issu les passages à niveaux.
L’accident recent du RER au stade de france en est un exemple et pourtant il ne s’agissait que d’un ouvrage d’art de quelques dizaines de metres.
La solution passait par une distribution “raisonnée” et “intelligente”des permis de construire le long de la voie ferrée. La création de pistes cyclables, la construction d’edifices publiques, de batiments commerciaux,industriels. etc…
LES ELUS roses, verts, rouges depuis si longtemps aux affaires, auraient pu penser à cette coulée ecologique ou lieu de se ruiner en pistes cyclables inpraticables et dangereuses pour la plupart….
ROMANS va avoir fier allure avec ces murs qui seront vite tagés et qui protégeront de toute façon de pas grand bruit.

#3 
Ecrit par J.C le 20 mars 2009 à 20:05:18
Article suivant : Taxe Professionnelle