Avis de la Chambre Régionale des Comptes

Posté dans au Conseil Municipal le 26 août 2009
6 Elus de ROMANS  NOUVEL ELAN
6 Elus de ROMANS NOUVEL ELAN

Avis CRC (Chambre Régionale des Comptes)
Malgré nos avertissements répétitifs en conseils municipaux, commissions diverses concernant la dérive, voire la cavalerie menée par l’équipe en place de messieurs Bertholet et Dresin, on peut constater qu’ils n’ont pas su prendre les bonnes décisions contrairement à ce qu’ils prétendent haut et fort depuis près de 18 mois !
Le rapport de la CRC reprend exactement les points alarmants que nous avons soulevés et pour lesquels nous avons été systématiquement critiqués, ignorés et rejetés!
Aujourd’hui vous constaterez qu’elles sont en corrélation stricte et sincère avec les observations de la CRC,
1) La dette
- Contrairement aux calculs fantaisistes et électoraux de Monsieur Dresin qui soutient un endettement à 1979€/habitant, la dette de Romans par habitant est de 2472€ (cf CRC) soit 2,5 fois le taux d’endettement moyen pour les villes de la même strate (environ 1060€)
- Avec plus de 83 millions d’euros, nous faisons partie des villes les plus mal gérées de France !
2) La sincérité du budget
Nous avons contesté la sincérité du budget et la majorité s’est offusquée en jouant les grande dame offensée, en effet la sincérité de l’équilibre budgétaire repose sur une recette « fictive » de 5,1 millions d’euros pour 2009 alors qu’en réalité les disposition prises n’auraient permis qu’une rentrée de trésorerie de 1,7 millions d’euros.(cf CRC)
3)   L’incapacité totale de la majorité à trouver des ressources et des économies
-         Les ressources
La vente de la Gendarmerie : une collection de montages financiers pour un des rares biens communaux qui est rentable (loyers annuels 383 289€)
Nous rappelons que nos interventions aux réunions des conseils municipaux et auprès des instances concernées, rejoignent exactement l’avis défavorable de la CRC !
-         Les économies
Les dépenses de fonctionnement sont surdimensionnées par rapport aux moyens et aux capacités dont disposent la ville de Romans.
a) Comment entretenons nous 3 compagnies de théâtres ?(242 000€ de subventions directes en 2008)
b) Comment se fait-il que la masse salariale de la mairie soit si importante (22 750 000€) alors que nous appartenons à la communauté de commune du pays de Romans ?
Rappel : -30% de masse salariale lors de l’adhésion à la communauté de commune du pays de Romans; Incroyable +30% d’augmentation de la masse salariale dans les trois années suivantes alors que les compétences et missions ne sont plus existantes, ni les recettes !
c) Que dire de la somme des dépenses futiles et purement électoralistes !

  • Le Carnaval
  • Les mairies annexes
  • La coopération internationale

Enfin chaque romanais est en mesure de constater que les seuls investissements sont réalisés sur le quartier de la Monnaie sous prétexte de participation de l’État. N’oublions pas que près d’un quart des sommes engagées doivent être financées par la ville au détriment de la sécurité, de la propreté et du reste des besoins généraux de la ville,
Conclusions
Aujourd’hui, il conviendrait que la majorité prenne en considération nos remarques.
Si tel avait été le cas, Romans ne serait pas dans cette situation désastreuse!
Que la majorité cesse de raconter des fadaises lourdes de conséquences pour chacun des romanais quel qu’il soit.
A ce jour, nous nous interrogeons sur la position du groupe communiste, du groupe des verts et de l’ensemble des colistiers qui ont fait confiance à des leaders qui ne respectent pas leurs engagements. Si ces différents groupes sont sincères dans leur engagement, ils n’ont d’autre solution que de démissionner afin que leur crédibilité soit respectée.

Commentaires

Incroyable mais vrai:
Avec sa dernière phrase reprise dans l’article du journal, Henri Bertholet avoue qu’il ne peut pas s’en sortir sans l’aide concrète de l’opposition.
A chacun d’interpréter ce que signifie un tel aveu!

#1 
Ecrit par Damien le 27 août 2009 à 08:55:11

qu’en est il aussi des dépenses occasionnées par la construction d’immeuble H.L.M. rue du réservoir ainsi que dans la rue perpendiculaire à celle-ci? alors que la voirie est dans un état lamentable (rue P. Semart),et que la construction de ces immeubles risque d’augmenter le climat d’insécurité qui règne au centre ville.

#2 
Ecrit par Pages le 12 janvier 2010 à 17:30:27