Finances de la ville de Romans, épisode budget 2009

Posté dans au Conseil Municipal le 25 août 2009

Les années se suivent et malheureusement se ressemblent sur le plan des finances locales. Comme en 2008, la chambre régionale des comptes vient encore d’épingler notre municipalité. L’analyse du rapport que vous pourrez découvrir avec le lien suivant http://www.ccomptes.fr/fr/CRC24/documents/Avis/RAA2009-172.pdf démontrent les graves carences exposées et laisse présager des contraintes qui nous seront prochainement exposées particulièrement en terme de fiscalité et de réduction de ressources pour les associations qui constituent le tissu social de notre cité !

Il est à noter que les conclusions de cette chambre régionale des comptes sont en tous points identiques au diagnostic que l’opposition municipale a exposé tout au long de l’année lors des réunions du conseil municipal, et que nos propositions n’ont fait l’objet que de critiques et de rejets de la part de messieurs Berthollet et Dresin.

A suivre dans la presse locale et en prochains commentaires de cette chronique sur notre blog …

Commentaires

Bertholet, Dresin, même combat, DEMISSION …

Ils sont tous payés grassement pour faire des conneries.

L’opposition travaille, informe, donne des idées, dit la vérité, depuis le début sans aucune rétribution municipale …

#1 
Ecrit par Pierre le 26 août 2009 à 07:57:45

Les conclusions , il faut le dire, sont que nous dépensons toujours plus que nous n’encaissons. La Cour Régionale des comptes constate que les mesures qui auraient dû être prises , ne l’ont pas été , sans doute par manque de courage politique de l’Equipe dirigeant la ville.
La Cour en prend acte et décide d’augmenter la fiscalité locale de 5% pour arrêter l’hémorragie en espérant les élus prendront conscience de l’enjeu.Pour le Romanais, cette augmentation venant s’ajouter à la précédente soit au total 14% en deux ans c’est inacceptable et indécent quand de surcroît il roule en permanence sur des nid de poule ( signe ostentatoire de la décrépitude de la ville)
Quelle est l’entreprise, même coopérative ouvrière , qui garderait à sa tête un management aussi incompétent ?
Je vous laisse le soin de répondre.
En politique, il n’y a dse sanction que dans l’urne . Les dernières élections démontrent que la majorité de nos concitoyens sont satisfaits de cette situation.
Reste qu’un politique peut avoir le sens de l’honneur et se démettre en reconnaissant son incompétence. Ce courage est-il romanais ?

#2 
Ecrit par OLIVIER le 03 septembre 2009 à 18:55:46

Bonjour, je vous félicite pour la qualité de ce blog. Continuez, Pascal.

#3 
Ecrit par Pascal le 22 septembre 2009 à 13:55:52
Article précédent : Des caméras dans la basse ville