GASPILLAGE DES FINANCES DE ROMANS

Posté dans au Conseil Municipal le 19 décembre 2009

1) 2009  Bâtiment gendarmerie

  • 16.03.2009
    Vote au conseil municipal par la majorité de la cession à la S.N.I du bail emphytéotique sur 40 ans pour 5.100.000 euros (avis des domaines 5.200.000 euros).
  • 06.07.2009
    L’étude interne des services sur le bilan TVA immobilière afférente à cette transaction conclut à une remise en cause du bail emphytéotique au profit d’une vente pure et simple.
    Vote au conseil municipal par la majorité de la cession du bâtiment à HPR pour 5.100.000 euros (avis des domaines 6.172.000 euros - pour info la location de la gendarmerie de 383.000 euros annuels est basée sur une estimation à 7.000.000 euros).
  •  14.12.2009 Retour case départ, on oublie l’étude interne précédente annoncée le 06.07.2009 .  A QUOI A -T-ELLE SERVI ? Vote au conseil municipal par la majorité de la cession du bail emphytéotique sur 40 ans à la S.N.I pour 5.100.000 euros mais avec un coût supplémentaire pour la ville de Romans de 20.000 euros annuels pour frais de gestion et divers à verser à l’acquéreur soit sur 40 ans 800.000 euros. Prix de cession réel du bail  5.100.000 euros - 800.000 euros = 4.300.000 euros (avis domaine 5.200.000 euros).
    On nous annonce en contrepartie la perception de la taxe foncière à hauteur de 50.000 euros annuels, argument  fallacieux puisque cette taxe est perçue également en cas de cession du bâtiment.
    Le 16.03.2009 il n’y avait pas ces frais de gestion de 20.000 euros annuels. Il apparait que seule l’urgence de signer l’acte avant le 31.12.2009 (avis du préfet) a obligé “nos excellents gestionnaires” à passer sous les fourches caudines de la S.N.I pour la modique somme de 800.000 euros

Coût total de l’opération

L’étude que nous avions réalisée en 03.2009 sur la cession du bail emphytéotique sur 40 ans avec maintien du crédit à la ville de Romans (dernière échéance 01.2033)  amenait un manque à gagner de 805.000 euros auquel il faut ajouter les 800.000 euros de frais de gestion et divers soit un total de 1.605.000 euros.

2) 2003 - Renégociation des crédits de la ville de Romans
Coût total  2.500.000 euros amortissables sur 30 ans (2033) à hauteur de 83.333,33 euros annuels.

3) CONCLUSION
Sans tenir compte de certaines ventes de biens réalisées en dessous des avis préconisés par les domaines, des cessions de bâtiments sans remboursement des crédits correspondants, des risques de taux et de change sur crédit ces deux opérations entraînent la paupérisation de la ville de Romans et l’appauvrissement des Romanaises et Romanais à hauteur de 2.500.000 + 1.605.000 = 4.105.000 euros sur 40 ans soit 27 MILLIONS DE FRANCS ENVIRON.
Que doit on penser de la gestion de nos “grands argentiers Romanais”? 

A vous contribuables Romanais de vous faire votre opinion.
Noël Chenevier

Commentaires

Vous avez raison de pointer du doigt l’usage désastreux qui est fait du denier public par nos politiques.
.
Pour étayer votre démonstration, je voudrais citer quelques autres exemples édifiants signés UMP:
.
1,6 MILLIONS DE FRANCS (245 572 €) la douche présidentielle qui ne servira jamais (src1)
1,9 MILLIONS DE FRANCS (290 708 €) le salaire annuel de monsieur Guaino (src2)
183 MILLIONS DE FRANCS (28 000 000 €) le remplacement grand luxe de l’avion présidentiel (src3)
229 MILLIARD DE FRANCS (35 000 000 000 €) le grand emprunt national.
.
Soit un total de plus de 35 milliards d’€ soit la bagatelle de 23 000 MILLIARDS D’ANCIENS FRANCS.
.
Vous posez la question :
Que doit on penser de la gestion de nos “grands argentiers Romanais”?
La réponse est :
La même chose que de celle de nos “illustres usuriers étatiques” … spoliation institutionnalisée !!
.
Jean-Baptiste
.

#1 
Ecrit par Jean-Baptiste le 19 décembre 2009 à 17:42:17

Dîtes moi cher Noël, le faît de terminer votre réflexion par un montant en francs; c’est pour permettre aux gens de “Romans, nouvel élan” de comprendre ?
Si tel est le cas vous feriez bien d’organiser des sessions de formation à cette nouvelle monnaie car il se peut que l’euro soit plus qu’une mode, et vous devriez probablement l’adopter …

Si tel n’est pas le cas .. ça doit être pour faire plus impressionnant.

#2 
Ecrit par Dédé 26 le 19 décembre 2009 à 19:44:44

on s’en fout de ce qui se passe ailleurs. Ce qui nous interresse c’est la gestion de Romans.

#3 
Ecrit par Monique le 20 décembre 2009 à 18:45:00

Tout à fait d’accord avec Monique !!!
On se fout de ce qui se passe ailleurs.
.
Que ceux qui parlent d’identité nationale le comprennent bien, ici nous ne sommes pas Français, nous sommes Romanais !!
Et nous demandons à ce que soit respecté notre spécificité culturelle.
.
Et d’ailleurs, en généralisant un peu le raisonnement de Nicole, on peut se dire que les habitants des Méannes n’en ont rien à faire de se qui se passe ailleurs .. à Romans.
De la même manière, les habitants de la Martinette se foutent copieusement de ce qui se passe à Romans.
Bien évidemment il en va de même avec les habitants des Gloriettes, des Balmes et de tout autre quartier de Romans.
En sommes .. tous les habitants des quartiers de Romans se foutent de ce qui se passe à Romans puisque c’est ailleurs.
.
Et c’est à ce titre que je rejoins Monique pour exhorter Noël Chenevier à ne pas se préoccuper de se qui se passe ailleurs .. que chez lui.
Cela lui évitera d’avoir à s’offusquer pour des sujets qu’il devrait légitimement ignorer puisque cela se déroule .. ailleurs.

#4 
Ecrit par Jean-Baptiste le 21 décembre 2009 à 12:59:52

C’est tout à fait cela la simplification proposée par “le fameux et creux débat sur l’identité nationale”. Excellent Jean-Baptiste !

#5 
Ecrit par Hubert Guillaud le 21 décembre 2009 à 14:16:50

C’est quoi la différence ?
Avec ce bail, on touche aujourd’hui 5,1 millions d’euros et ça coûte 403 milles euros par ans pendant quarante ans (383 milles euros de loyers perdu + 20 milles euros de participation aux frais) C’est quoi la différence entre cette opération et un emprunt de 5,1 millions d’euros à 7,5 % avec 403 milles euros par ans de remboursement sur 40 ans sinon que le prêteur nous fera royalement cadeau, lorsque à peu près tous les contribuables de ce jour mangeront les pissenlits par la racine, d’un bâtiment dont la vétusté ramènera sa valeur à presque rien ?
Pourquoi la ville ne fait-elle pas un emprunt de 5,1 million d’euros sur 40 ans à un taux plus raisonnable (5% concevable pour ce montant sur cette durée) ?

#6 
Ecrit par Damien le 21 décembre 2009 à 17:01:07

Jean-Baptiste : Je trouve vraiment bas, je suis même outré que vous jouiez avec le prénom des personnes qui vous répondent, Nicole et Monique sont deux prénoms complétement différents et que l’on ne peut confondre. La confusion ne peut être faite que par des simples d’esprits.
Franchement, ce n’est pas très compliqué.
Si c’est trop dûr pour votre petite tête d’oiseau, utilisez un moyen mnémotechnique :
“Monique, 2 qui la tiennent …”

#7 
Ecrit par Dédé 26 le 21 décembre 2009 à 22:52:01

” 3 qui la nicolent ..”

#8 
Ecrit par Jean-Baptiste le 22 décembre 2009 à 17:04:33

Pauvre Jean-baptiste! tu as de l’humour, continue….
“Jean-baptiste:4 qui le f**t”

#9 
Ecrit par Henri le 02 janvier 2010 à 20:24:01

Coucou à HENRI,”Citoyen du monde”!
MDR ton interview bilan dans le Dauphiné!
Pour expliquer ta faillite, tu dis:”Un bilan responsable”….
Tu dis aussi “Un retour à l”équilibre”….. : mais qui est responsable du déséquilibre? pas toi?.
Tu te vantes en parlant de “Restructuration des services”…. Foutaises,la masse salariale continue de grimper et tu as multiplié les mairies.

PAS UN MOT DE REMERCIEMENTS aux contribuables qui renflouent les caisses si ce n’est un “Je ne l’oublie pas” pour le moins ambigu. Nous non plus, on ne l’oubliera pas.
Celà t’écorcherais de dire ” je remercie les contribuables de leur effort fiscal près de 10 fois supérieur à l’inflation”. Eux qui sont finalement les seuls à l’origine du redressement de vos incompétences.
On peut lire encore “Ce qui est pesant , c’est l’équation budgétaire” Je te l’accorde.on a tous compris qu’à la mairie vous savez plus compter sur vos amis que sur vos doigts … Quand on confond recettes et bénéfices, c’est pesant effectivement au moment de passer à la caisse…
Le meilleur est pour la fin de l’article. LES VŒUX 2010 du maire, c’est Copenhague, Mexico ( tu vas faire plaisir à jean-baptiste qui aime prendre du recul en politique!)…
Mais pas un vœux pour les Romanais qui payent ton salaire et tes notes de frais..Quel ingrat tu fais!

C’est l’hiver et le coucou Henri fait son nid dans celui des autres collectivités, celui de son futur successeur par intérim PHILIPPE de la CCPR+HPR ou DIDIER, ou encore au CR, voir à Bercy pour aménager la Monnaie ou le CNOR.
Les seuls nids dont Henri est le chef à 100%, ce sont les nids de poules de la voirie. Ceux- là, tu sais les entretenir et les cultiver…on s’en rend compte tous les jours…
S’il faut attendre que le Tour de France repasse par ROMANS pour se faire payer un bout de bitume…on n’est pas arrivé!

PS qui n’a rien à voir:
Le lendemain dans le même journal, Philippe DRESIN n’a rien d’autre à dire ( et répéter) que l’insécurité en ville c’est le problème de l’Etat.
C’est quoi alors ses voitures customisées “Police municipale” et c’est qui leur chef suprême?
IL y a des galettes qui se perdent!

#10 
Ecrit par Didgé le 08 janvier 2010 à 20:10:15

Est ce normal que certains employés municipaux rentrent chez eux le soir avec une voiture de la mairie ?
Vu un trajet de plus de 16km aller retour (à multiplier par 2 s’il rentre à midi) !
Je n’ai pas le temps de faire le calcul, mais sur 1 an le budget ne doit pas être négligeable, surtout s’ils sont nombreux à le faire…
La rigueur doit avoir lieu dans tous les domaines, dans l’état actuel de nos finances, les “petites magouilles” doivent disparaître.

#11 
Ecrit par François le 12 février 2010 à 09:02:11
Article précédent : PRECISION