DENI DE DEMOCRATIE

Posté dans au Conseil Municipal le 14 février 2010

Régulièrement, la ville de Romans organise des rencontres pour souhaiter la bienvenue aux nouveaux arrivants, pour remettre les cartes d’électeurs aux jeunes qui viennent d’avoir 18 ans, et pour bien d’autres rencontres citoyennes. Si l’opposition municipale n’est généralement pas présente lors de ces rencontres, c’est qu’elle en est sciemment exclue par la majorité municipale. Cet état de fait ayant été dénoncé en réunion du conseil municipal, le Maire, reconnaissant l’anomalie de la situation, s’était engagé à y remédier. Force est de constater que ce ne fut pas le cas. Nos élus ont encore été tenu à l’écart de l’accueil organisé le mardi 9 février pour les nouveaux romanais. Le Maire n’aurait-il aucune autorité pour faire appliquer ses engagements ? Y aurait-il une vrai volonté de tenir à l’écart les représentants de la moitié de la population romanaise ? Pourtant, bien que loin d’être à l’aise dans ses budgets, la ville de Romans investit des sommes non négligeables dans une démarche de démocratie dite “participative”. Les romanais apprécieront le sens donné à ce mot par une municipalité qui confond participatif et totalitaire !

Puisqu’elle ne peut le faire par d’autres moyens, l’opposition municipale présente ses meilleurs vœux de bienvenue, de bonne installation et intégration dans la communauté romanaise à tous ceux qu’elle n’a pu rencontrer et qui ont choisi de venir s’installer à Romans. Elle assure tous les romanais de son engagement dans l’intérêt de leur ville. Elle est à leur écoute et sera toujours heureuse de les rencontrer.

Vous pouvez nous joindre :

  • à la permanence tenue par nos élus chaque vendredi de 14 à 16h en notre local de l’opposition à la mairie (04 75 05 51 32)
  • en écrivant à notre association de soutien : Romans Nouvel Elan BP 8, 26101 Romans sur Isère Cedex
  • par courriel : contact@romans-nouvel-elan.fr
  • sur le blog de l’association www.romans-nouvel-elan.fr
Mots-clefs :

Commentaires

Vous dîtes:

“Le Maire n’aurait-il aucune autorité pour faire appliquer ses engagements ? Y aurait-il une vrai volonté de tenir à l’écart les représentants de la moitié de la population romanaise ?”

Permettez-moi de suggérer quelques autres hypothèses dont je reconnais ne pas pouvoir affirmer le bien fondé.

Se peut-il que le maire ait tout simplement “oublié” de donner suite à cet engagement? J’ai dans l’idée qu’un maire est une personne “importante”, avec pleins de “responsabilité” et tout un tas de choses à faire. Son agenda est très certainement bien plein .. Il n’est pas déraisonnable de penser que, dans le tumulte de cette vie d’élu, il ait involontairement omis de convier à cette cérémonie d’accueil les “représentants” d’un peu moins de la moitié de la population.

L’autre hypothèse consiste effectivement à envisager qu’il est sciemment décidé de ne pas inviter l’opposition à la cérémonie d’accueil des nouveaux romanais. Mais qui pourra lui reprocher de ne pas inviter ceux qui n’ont de cesse de critiquer ses choix et ses actions et de le vilipender.

Qui a pour habitude d’inviter ses détracteurs? Quelle personne peut se vanter de convier aux cérémonies qu’elle organise, ses plus fervents opposants, ses plus farouches adversaires?

Très honnêtement ..

Que ceux qui n’ont jamais pêcher lui jète la première pierre.

Maintenant, pour en revenir au titre de cet article, “Déni de démocratie”. Je veux suggérer le fait que la cérémonie du 9 février devrait normalement être ouverte à TOUS les romanais, pour que chacun puisse accueillir les nouveaux arrivants.

Pour qu’on puisse parler de démocratie, il faudrait que les romanais choisissent eux-mêmes qui est digne d’accueillir les nouveaux arrivants. Et non pas que ce choix leur soit dicté par l’unique scrutin municipal auquel ils ont participé et pendant lequel ils n’ont été appelé à se prononcer que sur l’administration de la ville.

La réelle démocratie ne consiste pas à donner à ceux qui ne sont pas élu les privilèges que ceux qui sont élus ont déjà tort de s’octroyer.

Le fait de convier les représentants de l’opposition à cette cérémonie n’aurait rien de plus “démocratique” que ce qui s’est produit.

#1 
Ecrit par JiBe le 15 février 2010 à 21:46:06
Article suivant : Non à la sur imposition
Article précédent : Vos vœux seront les nôtres !