La vidéo-protection : un rempart efficace contre l’insécurité

Posté dans général le 27 mai 2011

Alors que notre ville est actuellement confrontée à une insécurité grandissante, l’équipe municipale en place ne souhaite toujours pas la mise en place de caméras de vidéo-protection. Pourtant, la vidéo-protection apparaît comme une solution particulièrement utile pour lutter contre la petite délinquance qui mine le moral des Romanais et des Romanaises. Ce système de protection améliorerait notre qualité de vie.

La vidéo-protection est un véritable outil d’aide pour les équipes de police car elle permet d’améliorer l’efficacité des services de police aussi bien avant, pendant et après l’acte délinquant. En effet, elle permet de dissuader d’éventuels individus de commettre des actes de délinquance, de signaler des comportements suspects et d’améliorer les taux d’élucidation suite à des dépôts de plainte. La vidéo-protection renforcerait également la capacité d’action des secours lors d’accidents qui se produisent sur la voie publique.

Ce système a déjà fait ses preuves dans des centaines de villes de France et a même été choisi par des maires socialistes comme à Dijon. Le Maire de cette ville, François Rebsamen, également responsable du Parti socialiste en charge de la sécurité, a récemment déclaré : « les caméras de vidéo-protection peuvent être utiles dans certains endroits, il ne faut pas s’en priver ». Convaincu par l’utilité de la vidéo-protection et à l’écoute de ses administrés, M. Rebsamen n’a pas hésité à équiper son centre-ville de plus de 30 caméras.

Bien sûr, la vidéo-protection ne remplacera pas l’ensemble des politiques menées pour améliorer la sécurité et la cohésion sociale dans notre ville, mais sa mise en place à proximité des principaux lieux de désordre réglerait bien des problèmes.

Pour lutter véritablement contre cette délinquance, il est temps de prendre des décisions en délaissant les postures idéologiques et d’adopter une solution indispensable qui permettra de réduire les comportements délinquants.

Mots-clefs :

Commentaires

L’heure des comptes approche…pour l’UMPS…
Jugement en place publique…… ?
Le peuple en décidera…….

#1 
Ecrit par neo le 28 mai 2011 à 10:21:49

Terreur sur la ville !
Rodeo en quad entre les voitures et sur les trottoirs le week end dernier,
Ok Corral au Palais de la Foire ce week end,
La municipalité laisse faire… c’est des jeunes, il faut qu’ils s’expriment !!!
Il y en a assez de cette villes abandonnées à ces voyous par nos responsables.
Il ne faut pas s’étonner si les sondages sont en hausse pour le front national. C’est peut être ce que cherche les socialistes, pour diviser les voix de la droite..

#2 
Ecrit par simon le 30 mai 2011 à 08:58:10

TOUT DIRE OR NOT TOUT DIRE
C’est très bien le bla bla bla sur l’insécurité que l’on peut lire ici ou là, mais la parole n’est jamais donnée aux victimes de délits,ceux qui ne vivent pas tranquille et plus qu’un “sentiment d’insécurité”.
La réalité de l’information est vraiment là,auprès d’eux.
Les agressés, les commerçants cambriolés, les propriétaires de voitures brûlées, les cambriolés, les caillassés, les voisins de voisins bruyants, les spectateurs de rodéo, les incendiés…pas un n’a une tribune pour s’exprimer mis à part peut-être les violences conjugales sous couvert d’anonymat.

Idem d’ailleurs pour les victimes d’agressions sexuelles. Les “charges” et l’appel au silence envoyées contre Luc Ferry témoignent des consciences qui ne dorment pas tranquilles non plus. Vous allez voir que c’est lui qui va morfler.

#3 
Ecrit par Zorro le 02 juin 2011 à 10:53:56

C’est l’été, mettons nous la tête dans le sable!

Après la mise en place d’un dispositif “barnum” en début d’année, l’insécurité galope à Romans.
Huit braquages en un mois et du saccages permanent.
Une fois de plus , les effectifs sont pointés du doigt, “c’est la faute à Sarko”!

Des questions me brûlent les lèvres?
Entre une ville équipée de vidéo de surveillance et une autre sans, à votre avis laquelle, un malfrat va-t-il choisir?
De même, faire du rodéo en ville même sous le nez des autorités (comme le jour de l’inauguration de la place Berlioz) n’est donc pas passible d’amendes. Leurs voitures n’ont-elles pas de plaques? Il faut attendre un accident mortel pour se bouger?
Seuls les automobilistes, souvent au travail, se font “flashés” et doivent payer manu militari!
Normal, ils mettent la vie d’autrui en danger et trouble l’ordre public!

#4 
Ecrit par Farwest le 15 juillet 2011 à 10:34:55

Vidéo protection ou vidéo surveillance? Celle-ci est déjà fort présente, notamment dans le domaine privé pour quels résultats?

Ont elles pour effet de dissuader un potentiel passage à l’acte ou ne font elles que le déplacer, vers un lieu non équipé?

Combien de caméras, le groupe Romans nouvel élan propose t-il d’installer sur la commune?

Pour quel coût? Qui sera chargé de contrôler ses instruments? La police? Mais alors, sans hausse des effectifs, la présence policière sera amenée à diminuer. Faites vous agresser, vous êtes filmer, nous voilà donc rassurés.

“La vidéo-protection est un véritable outil d’aide pour les équipes de police car elle permet d’améliorer l’efficacité des services de police aussi bien avant” : Minority Report?

Problème de math : Sachant que Dijon a une population 9 fois plus importante que celle de Romans et que cette ville dipose de 30 caméras, combien de caméras faudrait il installer dans notre ville pour respecter ce ratio? (Si la moutarde vous monte au nez : Réponse a1 : 3, Réponse b1 : 4)

“mais sa mise en place à proximité des principaux lieux de désordre réglerait bien des problèmes” Il va falloir bien choisir les emplacements…

“Pour lutter véritablement contre cette délinquance, il est temps de prendre des décisions en délaissant les postures idéologiques et d’adopter une solution indispensable qui permettra de réduire les comportements délinquants”. BRAVO BRAVO, vite supprimons cette posture idéologique qui consiste à ne pas remplacer un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, politique, qui sauf pour la Justice, touche l’EDUCATION, l’INTERIEUR ou la SANTE.

L’Education coûte chère, essayez donc l’ignorance…

C’est toujours avec plaisir que je vous lis.

#5 
Ecrit par Rey le 15 juillet 2011 à 17:12:00

Monsieur Rey,
J’ai du mal à saisir le sens de votre intervention car les réponses aux questions que vous posez ont été clairement explicitées dans le dossier que l’hebdomadaire local l’Impartial a consacré très récemment à ce sujet. Mais peut-être n’avez-vous pas lu ce numéro de l’Impartial !
Combien de caméras demandez-vous ? Il ne serait pas sérieux de répondre à cette question sans que n’ait été faite une étude. Comparer Romans à une autre ville avec prorata du nombre d’habitants n’aurait pas de sens. Selon de nombreux critères historiques, géographiques, politiques et structurels, chaque ville possède sa propre problématique. Et c’est lorsque les blocages idéologiques seront tombés et que la volonté sera de s’engager sur cette voie que la ville devra commander l’étude qui permettra de définir le maillage et la densité du système de vidéo-protection.
Quant au coût, l’explication donnée dans ce même dossier de l’Impartial par le maire de Chatuzange le Goubet est très claire. En moins de 2 ans, l’installation de nos voisins sera amortie par les économies faites sur les dégradations publiques évitées ! Ce qui veut dire qu’en plus de l’amélioration de qualité de vie, après 2 ans de mise en exploitation, cet équipement ne coutera plus rien au contribuable !
Il est évident que de mettre quelques agents de surveillance jour et nuit à chaque coin de rue serait certainement très efficace pour la sécurité et contre le chômage, mais d’une part je ne sais si le contribuable pourrait en supporter longtemps la charge, et d’autre part je ne suis pas sûr que le public apprécierait d’être ainsi surveillé en permanence !
Non, nous ne prétendons pas que la vidéo-protection soit LA solution absolue, unique et parfaite. Nous affirmons seulement qu’elle est un moyen parmi d’autres, ayant une efficacité certes non absolue mais d’un intérêt largement démontré et qu’elle est d’un coût très raisonnable pour la collectivité. Nous affirmons qu’elle améliorerait grandement la tranquillité publique dans notre ville de Romans.
Puisqu’elle est économiquement à notre portée, d’une charge très supportable pour le contribuable et respectueuse des libertés individuelles, nous restons persuadé que sa mise en application dans notre ville serait beaucoup plus profitable que l’eternel discours qui consiste à pleurnicher en rabâchant que tout est de la faute à l’Etat !

#6 
Ecrit par Philippe Labadens le 16 juillet 2011 à 06:38:35

“Comparer Romans à une autre ville avec prorata du nombre d’habitants n’aurait pas de sens”…..”Quant au coût, l’explication donnée dans ce même dossier de l’Impartial par le maire de Chatuzange le Goubet est très claire”. Il faudrait savoir, si l’on peut user de la comparaison en prenant en compte des données démographiques, économiques ou géographiques.

“Ce qui veut dire qu’en plus de l’amélioration de qualité de vie, après 2 ans de mise en exploitation, cet équipement ne coutera plus rien au contribuable !” Pure spéculation. Comment évaluer les coûts de possibles dégradations non réalisées devant l’objectif mais peut être commises sur un autre site?

“Il est évident que de mettre quelques agents de surveillance jour et nuit à chaque coin de rue serait certainement…”. (Le taux de présence policière à un temps T serait de 5,5% des effectifs totaux selon ces vendus à la gauche de magistrats de la cour des comptes) Vous noyez le poisson ici, je dirais même plus, vous faîte un “sarkozysme”, un prenant un fait sur lequel tout le monde s’accorde.

“Non, nous ne prétendons pas que la vidéo-protection soit LA solution absolue, unique et parfaite. Nous affirmons seulement qu’elle est un moyen parmi d’autres…”. Quels sont donc les autres moyens que vous préconisez pour lutter contre l’insécurité/sentiment d’insécurité?

“Nous affirmons seulement qu’elle est un moyen parmi d’autres, ayant une efficacité certes non absolue”. Là je vous renvoie au blog du romanais ou j’ai pu lire ceci : “Enfin, la France doit-elle s’engager les yeux fermés dans cette mode au moment même où l’Angleterre en revient avec dépit? (Mick Neville, l’officier responsable de la vidéosurveillance à Londres concluait une interview pour le Guardian le 6 mai 2008 par : « seulement 1 délit pour 1000 caméras a été résolu grâce à la vidéosurveillance ».) Est-il raisonnable d’y investir des budgets publics de plus en plus tendus, au détriment fatal des autres actions et notamment des effectifs de police nationale qui ne cessent de diminuer ?

Enfin bon le débat continue.

PS : A combien s’élève le coût de la réfection/réparation des radars chaque année sur les routes de notre doux pays? Je me pose cette question, sachant que si dans le futur réseau, les caméras ne se couvrent pas mutuellement, elles ne manqueront pas d’être dégradées. Il ne s’agit ici pas de provocation mais d’une simple interrogation quand au coût estimé/réel de ces engins.

In sarkozysme, we trust.

#7 
Ecrit par Rey BRUNO le 18 juillet 2011 à 08:00:06

Les amis de Jacquemart!
C’est quoi ce 23ième festival de carillon en Rhône-Alpes dont on ne retrouve aucune informations sur internet sauf dans les infos de la ville?
Qui a financé ces deux “concerts” à Romans cet été qui ont été un “bide”, tout comme les deplacemements de soit disant “artistes” également inconnus sur le Web?

#8 
Ecrit par Pipo le 11 août 2011 à 08:42:30

Il est toujours amusant d’observer le sport national Français qui consiste à refuser une idée, tout bonnement parce qu’elle vient de l’autre camp.
Ne serait-il pas plus constructif de chercher conjointement des solutions concrètes et réalistes aux problèmes, plutôt que d’adopter une simple posture par rapport à un sujet évoqué de manière théorique.

Monsieur Rey : je ne suis adhérent d’aucun parti. Je peux donc m’exprimer sans arrière pensée. Je ne connais pas les résultats concrets de la mise en place de caméras de vidéo surveillance dans les villes dans lesquelles elles ont été implantées. Je vous avoue même qu’utiliser cet argument dans une campagne électorale municipale m’a quelque peu choqué. Mais rejeter en bloc une solution pour des raisons idéologiques ne me semble pas faire montre d’un grand sens des responsabilités et de l’intérêt général. Les sujets tels que l’insécurité (réelle ou ressentie) sont des choses trop sérieuses pour les sacrifier sur l’autel de la propagande.
Pour ma part, je ne crois pas qu’il y ait une solution unique à ce problème. Les arguments avancés dans le commentaire de Romans nouvel élan me semblent intéressants, mais il faut probablement étudier ce sujet de manière globale : il me semble notamment que les réactions de nos politiques locaux sont une des composantes de la réponse. Parfois, j’ai eu le sentiment qu’elle n’était pas à la hauteur de la morale (je pense notamment au gamin qui s’est tué au volant d’une voiture volée).
Bien à vous.

#9 
Ecrit par CROCHU le 24 janvier 2012 à 14:26:24
Article précédent : Parlons vrai (Finances)