Un vendredi matin bien triste dans Romans

Posté dans général le 18 mai 2013

Vendredi matin sur le marché, j’ai rencontré des commerçants désabusés. La place Faure (qui ne devrait plus être appelée place Faure mais boulevard Faure ou rond-point Faure / Saint Barnard, ou je ne sais comment) est devenue impropre à l’implantation d’un marché. Des chalands devant se serrer contre les étals pour laisser passer les véhicules et des étals de fruits et légumes, charcuteries, fromages, viandes et de poissons exposés aux fumées d’échappement des véhicules qui ne cessent de passer, ce n’est ni agréable ni très sain ! Un marchand de légumes me déclarait être convaincu d’une volonté de l’équipe municipale de faire disparaître ce marché du vendredi. Serait-ce possible ?

Peu après, de passage rue Jacquemart, nouvelle doléance d’un commerçant. Le constat : des stationnements chers, des “tirelires” à parkings plus ou moins pratiques à utiliser et des agents contractuels efficaces. De nombreux clients n’hésitent pas à lui avouer que maintenant, sauf dans le cadre d’une promenade “lèche vitrines” par beau temps le samedi après-midi, il leur est plus commode d’aller se fournir au Plateau des Couleures à Valence.

Si notre exécutif municipal a la volonté de faire disparaître les voitures de la ville, il est sur la bonne voie, mais il faut qu’il sache que les commerçants seront partis et que la ville sera morte bien avant qu’il n’ait atteint son objectif !

Il faudra y penser d’ici le printemps prochain !

Philippe Labadens

Commentaires

De la bouche d’un élu, “les quais ont trouvé leur écrin”.
A chacun d’apprécier. Ce n’est pas de verdure en tout cas! Avec 4 beaux arbres en moins pour “cause de maladie” pile poil à l’endroit où ils gênaient le projet.
C’est beaucoup mieux qu’avant, c’est certain. Mais s’il me prend l’envie de lieux bucoliques, ce n’est pas sur des planches que j’irais. Plutôt en face, il suffit de traverser le pont. Je ne donne pas longue vie aux matériaux choisis avec l’humidité du coin.Un parcours engazonné aurait plus de gueule. Même les trams des grandes villes roulent sur du gazon.
Sinon côté “grands travaux” je suis comme beaucoup, sceptique à la lecture du dernier Romans MAG spécial TRAVAUX. Personne n’a l’argent pour démolir la friche Jourdan, les bâtiments de France ne veulent pas démolir le conservatoire, la place majeur joue la montre avec les municipales et la cité de la musique, beaucoup ne trouvent pas cela beau ( moi aussi). C’est même franchement moche sur certains angles.Quand à la voirie, mis à part quelques ruelles ( choisies comment?) On a pas vu grand chose.
40 ans de socialisme, ça use…même la chaussure comme on l’a vu. Ceux qui sont en place pleurnichaient après l’alternance en 1968, après 10 ans seulement de Gaullisme! Aujourd’hui, ce mot là est banni de leur langage. Et pas un pour appliquer la règle du cumul des mandats.

#1 
Ecrit par J.A le 05 juin 2013 à 15:05:38

LE BOCAL est ouvert!
Avec ou sans son joint?
On nous avez promis juré, pas une salle de jeux, mais un lieu de projet.
Ping pong et babyfoot, c’est quoi alors?
Deux contrats d’avenir, finalement c’est trois. ( il faut bien trouvé les 1500 signés avec le gouvernement) Bref, un enfumage de plus.

#2 
Ecrit par M .Comps (Serves) le 07 juin 2013 à 10:46:36

En etant le plus positif possible , je me pose la questions suivantes ? quels sont les projets communs aux ados de 17 ans et de 12 ans ? A 12 ans on est ado jeune a 17 ans on est adulte . Des lors cette structure doit dedoubler tous ces animateurs pour repondre a ces 2 populations tres differentes . Poussons le raisonnement plus loin , est ce que les gamines de 12 ans ont les memes projets que les ados de males de 17 ans ?? Je ne le crois pas et de meme il faudrait doubler l effectif animateur avec des jeunes filles susceptibles d encadrer les filles .. Je crois que sur le fond la MJC, les maisons de quartiers etait en mesure de repondre a ce ” besoin” s il existait , mais la volonte de la mairie est plus fourbe . Il s agit en fait de ” pourrir ” le bas de Romans avec une jeunesse naturellement portée vers la turbulence . Mais alors pourquoi ” pourrir” le bas de la ville ? Le seule piste qui me semble la plus vraisemblable est l étude des stats des bureaux de vote .. le bas de la ville vote a droite , et en représailles la municipalité de gauche se venge .. Sous des allures mielleuses les Romanais, surtout les commercants se font enfumer puis 30 ans par les élus socialistes dont je reconnais l’habilité a faire passer des vessies pour des lanternes . La dernière preuve est l approbation du compte municipal. Nous apprenons que nous sommes excédentaire !!! A Noel nous apprendrons aussi que le pere Noel existe et qu il se nomme Philippe DRESIN ..J attends d ailleurs avec impatience de Nouvel elan un démontage complet de ce compte pour souligner cette desinformation manifeste . En conclusion , il est grand temps de rassembler toutes les forces de Droite pour faire chasser ces elus incapables budgetivores , et sectaires pour qu une vraie democratie consensuelle s installe dans notre paisible cité .

#3 
Ecrit par bernard francois le 09 juin 2013 à 08:31:03