VICTOIRE ET RECETTE….

Posté dans au Conseil Municipal le 24 septembre 2013

La loi du 17 mai 2013 relative à l’élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux, et des conseillers communautaires nécessitait entre autre un nouveau découpage des cantons avec pour objectif d’en diminuer le nombre. Ainsi, le département de la Drôme passe de 36 cantons à 19 cantons. Si l’on s’arrêtait à cet élément, on ne pourrait que constater une réelle illustration d’une volonté gouvernementale visant à diminuer les dépenses publiques. Malheureusement, il n’en est rien, pour la simple et bonne raison qu’il est prévu deux conseillers par canton. Bilan, jusqu’à présent la Drôme disposait de 36 conseillers, ils seront 38 à partir de 2015. Quant au découpage, la palme revient aux cantons de Romans. Si l’on peut apprécier que la première couronne péri urbaine soit rattachée à Romans, on est en droit de s’interroger sur le fractionnement opéré sur la basse ville qui se trouve rattachée à Bourg de Péage. Quelle explication cohérente et soucieuse de l’intérêt général peut venir justifier ce choix ? Je ne peux souscrire à l’idée d’une volonté purement électoraliste dans ce qui nous est imposé.

Marie-Hélène THORAVAL pour le groupe Romans Nouvel Elan

Pour échanger, nous sommes à votre disposition chaque vendredi dans notre bureau de la mairie de 14h à 16h.

Laissez-nous un message au 06 27 73 15 23 ou contactez-nous via notre blog http://www.romans-nouvel-elan.fr/

Les commentaires sont fermés

Article suivant : HOMMAGE A VIVI CHETANIAN,