FISCALITE, TAXATIONS, IMPOTS……

Posté dans général le 22 octobre 2013

LA GAUCHE PLURIELLE DÉPASSE LES BORNES DES LIMITES !!!

Les Romanais sont en colère et c’est une véritable exaspération qui se manifeste face au matraquage fiscal dont nous faisons l’objet. Assommés par la foison de nouvelles règles fiscales, l’addition est lourde pour les particuliers comme pour les professionnels. Pire, les foyers modestes ont subi un véritable choc en se découvrant imposables. Double peine pour ces derniers qui se voient taxés localement alors qu’ils en étaient exonérés auparavant. L’incompréhension prédomine et ne fait que nourrir une forme de radicalisation de nos concitoyens estimant que l’emploi de leurs contributions vient servir un système trop généreux et inéquitable. Comme si la hantise du chômage, la baisse du pouvoir d’achat ne suffisaient pas, nous subissons une montée inexorable de la délinquance. Nous avons largement dépassé le niveau « banal » des incivilités, c’est un cran supplémentaire qu’il nous faut subir : pas une semaine sans voitures brulées, cambriolages, dégradations de biens … Les priorités de la majorité socialiste, écologiste et communiste sont aux antipodes de nos attentes et nos besoins. Les situations sont nombreuses, comment comprendre que les mères de famille qui travaillent ne soient pas prioritaires pour bénéficier de la cantine. Comment comprendre que la majorité socialiste, écologiste et communiste préfère louer des locaux commerciaux pour « distraire » les jeunes au lieu de les accompagner dans leur insertion. Comment comprendre que nous participions au financement du fonctionnement de 4 mairies annexes !!! Par contre, il sera moins difficile de comprendre que l’encours de la dette par habitant est de 1820€ quand elle est la moyenne est de 1049€ pour les habitants des villes de taille comparable.

Marie-Hélène THORAVAL pour le groupe Romans Nouvel Elan

Leader de l’opposition Conseil Municipal de Romans sur Isère

Ancien Député de la Drôme

Pour échanger, nous sommes à votre disposition chaque vendredi dans notre bureau de la mairie de 14h à 16h.

Laissez-nous un message au 06 27 73 15 23 ou contactez-nous via notre blog http://www.romans-nouvel-elan.fr/

Commentaires

Oui les romanais sont en colère, ils sauront le manifester dans les urnes. On compte sur vous, car vous seule pouvez nous éviter le pire

#1 
Ecrit par Eliotte le 22 octobre 2013 à 10:59:31

Vos compétences et votre engagement forcent le respect à gauche comme à droite. Les attaques qui vous sont faites n’honorent pas leurs auteurs et les discréditent. Romans ne vote pas des étiquettes mais des personnalités, vous en êtes une.

#2 
Ecrit par Jean le 23 octobre 2013 à 13:08:53

STOP au matraquage fiscal des classes moyennes !

1) Fin de la défiscalisation des heures supplémentaires.
2) Augmentation du forfait social qui est passé de 8 à 20% sur l’intéressement et la participation des salariés de l’ entreprise.
3) Baisse du quotient familial qui est passé de 2 000 à 1 500 euros et là une bonne partie de la classe moyenne est frappée, vous pouvez le constater dans vos avis d’imposition !

Il y a déjà dans les tuyaux l’augmentation de TVA au premier janvier 2014, l’augmentation des cotisations
salariales et patronales retraites… Les annonces gouvernementales se succèdent avec chaque
semaine son lot de mesures qui vient en peu plus rogner notre pouvoir d’achat…

#3 
Ecrit par Didier26100 le 23 octobre 2013 à 19:04:11

Je trouve singulier de la mairie socialiste ne se soit pas exprimée sur le cas Leonarda . En effet outre les éminents problèmes decrit ci dessus , reste ce dossier d’immigration .. chaque jour en sous main arrive d es pays méditerranéen * tunisie ou Lybie ou turquie des sans papiers qui sont hébergés par leurs freres les caids de la Monnaie . Certains sont travailleurs et c est a cela qu on les detecte .. ils sont présents dans bon nombre de petite entreprises du BTP .. mais la comme ailleurs la police ne contrôle ja-mais . ainsi ma question porte sur l engagement de nos futurs élus pour lutter activement contre ce travail au noir ..

#4 
Ecrit par bernard francois le 23 octobre 2013 à 23:16:43

En 2010, la ville qui n’a pas pu démolir la Chapelle à la Presle,l’a donné pour un euro sous la forme suivante:

“…..contractualisation d’un bail emphytéotique administratif sur une durée de 30 ans
- redevance fixée à l’euro symbolique
- en contrepartie de cette redevance, le preneur s’engage à procéder aux travaux de réhabilitation suivants, en fonction des préconisations de l’Architecte des Bâtiments de France : restauration du clos couvert à réaliser en lien avec l’avancement des travaux de construction de la Cité de la Musique ; réfection de l’installation électrique et travaux de sécurité avant toute ouverture au public ; reprise des enduits de façades en lien avec la Cité de la Musique….”

Depuis, ce monsieur n’a RIEN FAIT. Si ce n’est rapatrier une cloche de l’église des Balmes.
Enfin presque rien fait,car il vient de créer une association. Et le maire Philippe Dresin l’a déjà assuré que ses dossiers de subventions étaient en bonne voie.
Encore une belle entourloupe où l’on prend les contribuables pour des cons!
Et dans quelque années, rien n’empêchera cet heureux propriétaire de se séparer de son bien “réhabilité” avec l’argent public!Mais le contribuable n’aura aucun dividende!

#5 
Ecrit par Jean le 29 octobre 2013 à 19:25:20

HUMOUR
Visite éclair d’un ministre d’ETAT,
Clérieux, Tournon, Valence en quelques heures… Tout cela est pétillant mais il n’aura pas vu “Christian”. Pas grave, les avions et les hélicos ne passent pas sous les portiques de l’éco taxe!

#6 
Ecrit par Christian le 29 octobre 2013 à 19:39:46

Je ne participe pas trop en général au débat politique local qui m’insupporte. Trop de copinages, cela en est écœurant (de tout bord). Vous semblez placer l’intérêt collectif et le bien commun en haute estime, cela tombe bien moi aussi.

1- Qu’on m’explique également la taxe sur les ordures ménagères et son augmentation inflationniste. On tire donc normalement les déchets sont revendus pour être valorisés. Suivi d’aller sur les sites de certains groupements de recyclage pour voir les prix de rachats aux collectivités, à qui profite alors la manne dégagée ?

2- La gestion de l’eau - bien commun par excellence - devrait faire partie des attributions de la commune. Cette manne financière laissée en rente à une entreprise qui n’en a pas besoin et qui n’embauche pratiquement que des CDD devrait être intelligemment intégrée à la commune (et au moins les employés municipaux en surnombre pourraient être réaffectés à cet office). Cela permettrait aussi de faire un peu baissé la facture.

3- La CFE est une fossoyeuse à emplois. D’ailleurs l’instabilité fiscale - qui n’est pas arrivée dans ce mandat soyons honnête - ne favorise pas l’activité économique. J’aimerais que Romans soit propice à l’entrepreneuriat et que cet entrepreneuriat soit accessible. Attention à ne pas faire comme la propagande actuelle - chômeur entreprenez ! (pour sortir des stats) - qui omet que des entrepreneurs ferment boutique chaque année ! Et oui les liquidations judiciaires (sachant que 95% des redressements judiciaires finissent en liquidation) sont le quotidien de la France ! Ceux qui ont créé peuvent recréer, et ont surtout l’expérience que les créateurs non pas, l’échec. C’est dans l’échec et l’erreur que l’on apprend.

4- L’étalement urbain. Je sais que beaucoup de gens rêvent d’une petite maison, mais ça devient grotesque. Où est la campagne périurbaine romanaise? On arrive dans un monde où le transport sera de plus en plus onéreux. Que cela soit pour les personne ou pour les légumes.
Il y a des modèles performant (cf. sur Bourgoin) pour maintenir et créer des exploitations en zone périurbaine. Les terres arables sont rares et sur notre territoire, j’ai l’impression qu’on les gaspille. Cf. la zone d’activité à Clérieux alors que nombre de lots ne sont pas vendus ou inoccupés dans la zone industrielle de Romans (Chasses comprises).

6- Faire des économies intelligentes (ne pas toucher à l’enfance, même si on peut améliorer, c’est franchement utile et pas mal du tout) et arrêter de vouloir des équipements démesurés (cf. cité de la musique). Politique associative : redistribuer les cartes pour subvenir à celles qui ont une action locale (je ne dis pas utile, car c’est subjectif in fine), et n’ont pas beaucoup ou d’autres financements (exclure les grosses structures “professionnalisées”…qui au final n’ont pas d’action locale cf. nombre de Romanais/locaux sur une feuille de match de l’USRP).

La sécurité se réglera d’elle même quand la précarité reculera. Je ne dresse pas un bilan si noir sur ce sujet, je dirai même que certaines zones sont moins compliquées qu’avant.

Un ex et nouvel entrepreneur au RSA - un peu en colère.

#7 
Ecrit par Etienne Travails le 29 octobre 2013 à 23:12:59

Nous nous rejoignons totalement sur le constat . le Pb c est que les solutions sont simples .. Ne plus faire comme ” avant” . Changeons tous ces politiques qui n’ont sut rien faire dans la majorite ou dans l opposition locale .

#8 
Ecrit par bernard francois le 03 novembre 2013 à 12:09:48
Article suivant : PALMARES ACCABLANT !
Article précédent : HOMMAGE A VIVI CHETANIAN,