L’opposition jouerait-elle avec la sécurité des Romanais ?

Posté dans général le 14 juin 2015

À l’occasion du dernier conseil municipal, l’équipe municipale a présenté le projet de mise en place de vidéo-protection prévu au budget de la commune. Il se traduira par le lancement des travaux du centre de supervision urbaine en juillet et la pose de la première caméra à la rentrée. Les 50 premières caméras seront donc installées et mises en service en mars 2016 avec une surveillance en temps réel par une équipe communale dédiée.

Le système de vidéo-protection est un outil supplémentaire pour réduire la délinquance et le sentiment d’insécurité qui a fait ses preuves dans toutes les communes qui ont bien voulu le mettre en place. La baisse constatée dans les communes dotées de la vidéo-protection est d’environ 7% de la délinquance générale par rapport à celles qui n’en n’ont pas. Dans certaines municipalités, la délinquance est même parvenue à chuter de moitié dans les 2 ans qui ont suivi le déploiement.Une récente étude a d’ailleurs démontré que la vidéo-protection se généralisait dans les villes moyennes qui sont aujourd’hui 73% à disposer d’un tel système.

Rappelons que Romans est la dernière grande ville du département à ne pas l’avoir mise en place pour des raisons d’équilibre interne à la gauche plurielle qui a gouverné la ville pendant 37 ans. Le dernier épisode de cette cacophonie a d’ailleurs eu lieu lors de ce conseil municipal puisqu’après avoir présenté 3 avis différents sur le dispositif, les communistes et les verts ont voté le déploiement du système. Quant aux socialistes et aux radicaux de gauche, favorables lorsqu’ils étaient au pouvoir et lors de la campagne électorale, ils se sont abstenus…

Assurément, l’opposition, orpheline depuis le départ de Philippe Drésin, a décidé de jouer avec la sécurité des Romanais sur l’autel des ambitions des représentants des différentes sensibilités.

De son côté, l’équipe municipale poursuit son travail de modernisation de la sécurité publique de la ville car la sécurité est un élément essentiel d’attractivité. C’est la raison pour laquelle la Ville a recruté un Officier de Gendarmerie pour piloter l’ensemble de la politique de prévention et de sécurité. Cette démarche innovante va permettre d’importer au sein de la collectivité des méthodes qui ont fait leur preuve au sein des forces de sécurité de l’État.

Les commentaires sont fermés