Réfléchir c’est bien, agir c’est mieux

Posté dans au Conseil Municipal le 12 mai 2016

Certains passent leur nuit debout. D’autres, et nous en sommes, agissons sans relâche.

La défiance, réelle et néfaste, à l’égard des politiques, locaux ou nationaux, se nourrit de concepts vides et de slogans sans fond.

Réfléchir c’est bien, Agir c’est mieux.

Notre majorité municipale a un principe : celui de la réalité.

Notre majorité municipale a une obligation : des résultats.

La pensée de l’opposition municipale ne franchit jamais le cap de l’action. Dépourvue, enlisée dans les divisions partisanes, celle-ci n’a cessé de caricaturer les attentes des Romanais et des Romanaises en critiquant sans discernement, chacune de nos actions, chacun des projets engagés.

Nous ne céderons pas à l’angélisme et à la vacuité d’un discours politique stérile. Nous avons été élus en 2014 sur des engagements forts.

L’opposition municipale voudrait nous donner des leçons de citoyenneté et de vivre ensemble. Pour nous, et nous l’assumons, la citoyenneté et le vivre ensemble, ce sont des actes au service de nos concitoyens.

Des actes au service de l’intérêt général et non du clientélisme, toujours dans l’écoute et dans l’échange, mais attachée à la bonne utilisation des deniers publics. Dans un esprit d’égalité, mais aussi et surtout d’équité.

Un citoyen comme un élu, a des droits, mais aussi des devoirs.

Contrairement au Président Hollande, héros de notre opposition municipale, qui se gargarise continuellement d’une ligne de conduite claire dans son action politique, mais qui aux vues des résultats en a complètement perdu le fil, la majorité assume et assumera ses devoirs au service des Romanais et des Romanaises.

Les commentaires sont fermés

Article précédent : Romans pour tous