UNE VILLE MIEUX GÉRÉE

Posté dans général le 27 juillet 2016

Les chiffres clés

0% d’augmentation d’impôt : C’était l’engagement fondateur de notre campagne et l’équipe municipale le respecte scrupuleusement. Loin des 9% d’augmentation d’impôt appliqués aux contribuables durant le mandat précédent, nous mettons tout en oeuvre pour maintenir la stabilité des impôts locaux jusqu’en 2020.

50% d’augmentation d’investissement : Gouverner, c’est prévoir. C’est la raison pour laquelle nous avons pris le parti d’augmenter fortement l’investissement pour préparer la ville aux enjeux d’avenir (et rattraper le sous-investissement criant dans certains secteurs comme la voirie ou l’entretien des écoles et des bâtiments publics).

Dès les premières semaines de notre mandat, nous avons pris le parti de freiner les frais de fonctionnement, ce qui s’est traduit par des économies à hauteur de 1,3 million d’euros en 2015. Depuis, notre équipe n’a eu de cesse d’oeuvrer pour continuer dans cette voie en maintenant le cap de la non-augmentation du taux d’imposition, et ce en dépit du désengagement de l’État à hauteur de 800 000€/an (soit 2 millions d’euros en 2016).

Un désendettement quantitatif et qualitatif

1ère ville de France à sortir des prêts toxiques tout en se désendettant ! Voilà le tour de force, unique en France, opéré par la majorité municipale et cité en exemple dans un article du journal « Le Monde » le 3 février dernier. Les prêts de la ville sont désormais à taux fixes et le désendettement de Romans depuis 2014 frôle aujourd’hui les 3,5 millions d’euros ! Une dette sécurisée et de l’air pour les Romanais !

La fin d’un système de subventions clientélistes

Maisons de quartier, associations culturelles ou sportives, l’ensemble des partenaires a été accompagné dans une logique de contrat d’objectif. Résultat : ceux qui offrent un service pertinent répondant aux besoins des Romanais, bénéficient d’une subvention. Dans le cas contraire et selon cette logique d’efficience, la Municipalité s’est réservé le droit de réduire les subventions.

Preuves à l’appui

Le compte administratif 2015, entérinant un excédent cumulé de 5 millions d’euros, confirme l’idée d’une gestion saine et réfléchie. Dans l’intérêt du plus grand nombre, celle-ci nous permet d’investir dans l’avenir !

Les commentaires sont fermés

Article suivant : UNE VILLE + SÛRE