Éducation, tous concernés !

Posté dans général le 5 septembre 2016

Eduquer, c’est guider les générations futures vers le savoir, le savoir-faire, l’être et le savoir-être. Démocratiser le savoir, transmettre des savoir-faire, favoriser l’être et inculquer un savoir-être, telle doit être l’ambition des institutions et des personnes en charge de l’éducation des adultes de demain.

En effet, l’éducation dépasse largement le cadre scolaire et représente une responsabilité de premier ordre. Une responsabilité pour la Ville, mais aussi et surtout un impératif pour les responsables légaux. Les parents doivent être les premiers éducateurs des enfants, bien que la commune prenne à cœur le rôle qui est le sien. La collectivité se doit d’accompagner l’éducation parentale, mais ne peut en aucun cas s’y substituer et encore moins la remplacer.

Ce rôle de guide, l’équipe municipale et moi-même l’assumons avec la fierté et la lucidité nécessaires. Conscients des responsabilités qui nous incombent en la matière, nous revendiquons une politique éducative capable d’incarner une caution de réussite pour les citoyens. Si un principe de réalité dû à la conjoncture nous oblige à réaliser certains ajustements, le cœur de notre volonté demeure intact : associer action et éducation. L’ambition est grande, mais croyez bien que notre détermination l’est tout autant !

Si l’éducation est l’un des budgets les plus importants de la collectivité, c’est parce qu’investir dans l’éducation, c’est investir dans notre avenir et dans celui de la Cité. Pour reprendre les mots de Robert Debré, « Nos enfants, c’est notre éternité ». Cette éternité, pour qu’elle soit effective, doit être éduquée. L’ouverture d’esprit doit être pour elle non seulement possible, mais accessible et facilitée par la famille, l’école, la Nation et ses représentants.

Parce que l’éducation est le meilleur moyen de lutter contre l’obscurantisme, j’ai fait des choix forts pour ouvrir au maximum le champ des possibles à nos enfants afin que ces derniers puissent mesurer dès le plus jeune âge le large éventail des opportunités qui s’offrent à eux. Conseil municipal des jeunes, Carte POP, Défi Élite, lutte contre le décrochage scolaire, chantiers éducatifs, Fraich’attitude, Sexo Forum, 9/13 moi jeune citoyen, 13/18 questions de justice, pass’vacances… autant d’actions impulsées et soutenues par la Ville qui témoignent d’une motivation sans borne

Vous assurant à nouveau de ma totale implication, je vous souhaite à toutes et à tous une excellente rentrée augurant une année riche de succès !

Marie-Hélène THORAVAL

Maire de Romans

Les commentaires sont fermés

Article suivant : Savoir se montrer dignes !
Article précédent : OBJECTIF : BIEN COMMUN