L’opposition et l’art de jouer sur les maux…

Posté dans général le 15 octobre 2016

Romanaises, Romanais, si vous pensiez que la tribune libre de votre magazine mensuel s’adressait à vous, c’était sans compter sur le groupe « socialistes-communistes-verts » qui confond celle-ci avec un réquisitoire périodique. Si vous pensiez que votre conseil municipal allait s’unir pour dénoncer d’une seule voix l’abject incendie de l’école Ninon Vallin, c’était sans compter sur le groupe « socialistes-communistes-verts » et ses récupérations politiques récurrentes et regrettables. Si vous pensiez encore pouvoir compter sur une opposition constructive, c’était sans compter sur le groupe « socialistes-communistes-verts » dont la seule et unique activité semble être de rédiger, chaque mois, un paragraphe lapidaire vide de sens et finalement assez peu pertinent. Accuser la majorité de mener une politique du « tout-sécuritaire » ? Il s’agit là de démagogie puisque la nouvelle Direction Prévention et Sécurité Publique, renforcée par des effectifs formés et assermentés, a une vocation avant tout préventive. Insinuer que l’augmentation du budget de la sécurité se fait au détriment de celui de l’éducation ? Il s’agit là d’un mensonge puisque pour 1€ placé dans la prévention et la sécurité, 3€ sont injectés dans l’éducation. Mettre en doute l’efficacité de la nouvelle politique de la Ville en matière de sécurité ? Il s’agit-là d’une contre-vérité puisqu’il est évident que celle-ci porte ses fruits via de nombreuses interventions (rue de l’Armillerie notamment) et élucidations d’enquêtes (exemple place du Champ-de-Mars). Pointer du doigt une politique purement répressive ? Il s’agit une nouvelle fois de politique politicienne de bas étage puisque notre équipe murit depuis 30 mois une vision globale où l’insertion, l’attractivité, la sécurité et la satisfaction de l’usager jouent pleinement leurs rôles, complémentaires et décisifs.

Chères Romanaises, chers Romanais, à défaut de pouvoir compter sur la minorité municipale pour nourrir le débat, je vous assure que vous pouvez compter sur la détermination de la majorité pour (re)faire de Romans une ville attractive, dans tous les sens du terme. Entièrement vôtre !

Les commentaires sont fermés