Positive attitude !

Posté dans général le 9 octobre 2016

Ouvrons les yeux et cessons de nous morfondre : notre commune regorge de joyaux qui ne demandent qu’à être mis en valeur. Soyons sûrs des atouts de notre Ville et gommons ensemble ses imperfections. Non pas pour obtenir des labels, non pas pour attirer les médias parisiens, non pas pour fabriquer une « Ville de riches » comme j’ai pu le lire, mais pour regarder vers l’avant et faire de Romans une Ville attractive où il fait bon-vivre.

Pour cela il faut d’abord que chacun sorte de l’utopie de l’optimisme et des dangers du pessimisme pour adopter un regard pragmatique sur la situation.

Afin d’atteindre cet objectif, la majorité municipale utilise nombre de leviers qui, je vous l’assure, portent d’ores et déjà leurs fruits.

Sur le front de l’emploi par exemple, qui demeure la deuxième préoccupation des Français après la sécurité (Enquête Elabe de l’été 2016), la Ville a fait le choix de multiplier les initiatives, avec ses partenaires. Il est en effet urgent de combler le fossé qui existe entre les demandes et les offres d’emploi lesquelles, il faut le rappeler, sont bien présentes sur notre territoire ! Même si la courbe du chômage s’est inversée à Romans depuis le mois d’avril, il reste beaucoup à faire pour remettre le pied à l’étrier à certains jeunes notamment. En effet lorsqu’on entend que « travailler à l’usine c’est encore pire que le bagne » nous nous devons de mettre en œuvre des outils de fond appropriés et c’est ce que nous faisons avec notamment Job’up, 100 chances 100 emplois, les Leaders positifs ou encore le Pack accueil qui a pour vocation à faciliter l’installation de nouvelles familles actives sur notre territoire.

Tous ces dispositifs contribuent à une dynamique économique vertueuse qui donne confiance aux investisseurs qui n’hésitent plus à s’installer ou à agrandir leurs locaux dans notre commune (SFAM, Krohne, Cartonnage Vaucanson, Areva NP, Provence plats, 1083 et d’autres encore que je vous invite à découvrir dans notre dossier en pages 6 à 10).

Pour conclure, nous, responsables élus, voudrions seulement dire « stop au bashing* ! » En 2014, vous avez accordé votre confiance au projet de territoire que nous vous avons proposé et notre rôle, que nous assumons pleinement, est de nous battre chaque instant pour ne pas vous décevoir.

Sans être déraisonnables, montrons-nous tous ensemble à la hauteur de nos objectifs. Sans être insensés, soyons généreux dans l’effort pour que notre Ville soit la fierté des futures générations romanaises. Sans être utopistes, soyons collectivement ambitieux.

(*) : qui consiste à dénigrer collectivement une personne ou un sujet.

Marie-Hélène THORAVAL

Maire de Romans

Les commentaires sont fermés

Article précédent : Chers Amis de RNE