Écrans de fumée

Posté dans général le 20 mars 2017

Dans un peu plus d’un mois, le 23 avril, aura lieu le premier tour de l’élection présidentielle ; un rendez-vous crucial pour chaque Français. L’occasion de mettre fin à 5 années de gouvernement désastreuses durant lesquelles l’absence de vision et d’ambition de la gauche s’est traduite, au fil des mois, par une absence criante de propositions efficaces puis de résultats concrets. Les manœuvres politiciennes, les positions idéologiques et les effets d’annonces ont dominé pendant tout ce mandat pour détourner les Français des réels enjeux.

L’éducation, l’emploi, la sécurité ou encore la justice que notre pays a tant besoin de revoir en profondeur ont été laissés en jachère. Cette stratégie se poursuit en cette période pré-électorale où toutes les techniques de détournement, de polémiques sont bonnes pour éviter de parler du fond.

Cette situation déplorable nous la retrouvons, malheureusement aussi à Romans-sur-Isère. La gauche, à travers toutes ses composantes, agite le chiffon rouge pour détourner les yeux de nos concitoyens de ce qui compte vraiment. Les rengaines sur le soi-disant tout sécuritaire, l’absence de dialogue, le manque de vision sont des écrans de fumée.

Mais les Romanais ne sont pas dupes.

À l’exception d’un noyau dur qui ne peut accepter ni leur échec durant 37 ans ni notre réussite en seulement 3 ans, la majeure partie de la population romanaise voit ce qui leur gâchait l’existence au quotidien se résorber progressivement. Les impôts communaux n’ont pas augmenté depuis le début de notre mandat, la sécurité est rétablie dans l’espace public, nos voiries, nos bâtiments, notre patrimoine revivent, notre service public de proximité est efficace et, nerf de la guerre, les finances sont assainies.

Le Maire et son équipe sont une cible

Les commentaires sont fermés

Article précédent : Savoir se réinventer.