Du projet aux chantiers

Posté dans général le 6 octobre 2017

Il est courant voire fréquent de constater combien chacun aime la nouveauté mais craint les changements qui l’accompagnent.

Chaque Romanais est viscéralement attaché à sa ville. Il y a un peu plus de trois ans, l’espérance du renouveau nous a été confiée. Cette confiance est un élément déterminant qui a conduit notre majorité à redresser une situation d’enlisement. Redressement jugé trop radical par certains mais absolument nécessaire pour renouer avec une dynamique dont chacun pourra tirer les bénéfices.

En assainissant les finances et en respectant la non-augmentation des impôts nous avons confirmé notre capacité à accueillir des investisseurs privés et institutionnels. La politique de sécurité a largement contribué à conquérir l’image d’une ville plus apaisée, une ville plus sûre, dans laquelle la nécessité de réaménagement est indiscutable.

Ces nouveaux aménagements sont des projets d’envergure dont l’objectif principal est d’accroître encore et toujours l’attractivité. C’est en quelque sorte une « opération à cœur ouvert » qui s’impose au travers des chantiers Gar’Is.

Les économies réalisées depuis le premier jour de mandat ont permis de doubler les sommes allouées à l’investissement. Les besoins de travaux sont colossaux et occasionnent des gênes temporaires dont nous sommes bien conscients.

Vos modes de vies comme vos envies évoluent et nous mettons tout en œuvre pour adapter et anticiper les aménagements nécessaires au bien vivre de tous à Romans.

Marie-Hélène THORAVAL

Maire de Romans-sur-Isère

Ajouter un commentaire

Vous devez être identifié pour poster un commentaire.

Article suivant : L’eau, un bien public