Écrans de fumée

Dans un peu plus d’un mois, le 23 avril, aura lieu le premier tour de l’élection présidentielle ; un rendez-vous crucial pour chaque Français. L’occasion de mettre fin à 5 années de gouvernement désastreuses durant lesquelles l’absence de vision et d’ambition de la gauche s’est traduite, au fil des mois, par une absence criante de propositions efficaces puis de résultats concrets. Les manœuvres politiciennes, les positions idéologiques et les effets d’annonces ont dominé pendant tout ce mandat pour détourner les Français des réels enjeux.

L’éducation, l’emploi, la sécurité ou encore la justice que notre pays a tant besoin de revoir en profondeur ont été laissés en jachère. Cette stratégie se poursuit en cette période pré-électorale où toutes les techniques de détournement, de polémiques sont bonnes pour éviter de parler du fond.

Cette situation déplorable nous la retrouvons, malheureusement aussi à Romans-sur-Isère. La gauche, à travers toutes ses composantes, agite le chiffon rouge pour détourner les yeux de nos concitoyens de ce qui compte vraiment. Les rengaines sur le soi-disant tout sécuritaire, l’absence de dialogue, le manque de vision sont des écrans de fumée.

Mais les Romanais ne sont pas dupes.

À l’exception d’un noyau dur qui ne peut accepter ni leur échec durant 37 ans ni notre réussite en seulement 3 ans, la majeure partie de la population romanaise voit ce qui leur gâchait l’existence au quotidien se résorber progressivement. Les impôts communaux n’ont pas augmenté depuis le début de notre mandat, la sécurité est rétablie dans l’espace public, nos voiries, nos bâtiments, notre patrimoine revivent, notre service public de proximité est efficace et, nerf de la guerre, les finances sont assainies.

Le Maire et son équipe sont une cible

Posté dans général le 20 mars 2017 | Commentaire (0)

Savoir se réinventer.

Les habitudes, les réflexes, le poids du passé, la peur du changement, peuvent parfois nous empêcher de prendre de la hauteur et obère donc une vision ambitieuse et nouvelle à long terme. Finalement ne nous accommodons-nous pas de certaines imperfections voire d’aberrations pour préserver notre propre zone de confort ?

Le rôle des élus que nous sommes est de dépasser ces paradigmes car ils affectent aussi notre ville. Notre devoir est de nous adapter en permanence, de remettre en cause certaines pratiques, quitte à ce que cela dérange, pour proposer à chaque Romanais une amélioration continue de son quotidien.

À la suite du dernier Romans Mag, le dossier présenté dans ce numéro illustre parfaitement cette volonté. Nous ne pouvons en effet plus tolérer que certains de nos concitoyens subissent des conditions de logement indécentes. Si la Mairie n’a pas tout pouvoir en la matière, nous ne voulons pas fermer les yeux et notre Service Communal d’Hygiène et de Santé est à pied d’œuvre pour activer tous les leviers possibles, notamment auprès des propriétaires indélicats, pour mettre fin aux dérives constatées.

Ce travail de fond, avec les autres chantiers menés par la Ville tels que la redynamisation commerciale, l’aménagement de l’espace public, l’amélioration des schémas de circulation et de stationnement, la sécurité, la politique évènementielle, est indispensable pour atteindre notre objectif de redonner à notre centre-ville le pouvoir d’attractivité qu’il mérite.

Ces problématiques nous incombent, nous les assumons et les traitons avec détermination malgré la diminution des moyens de la collectivité car notre mission consiste aussi à faire des choix, des arbitrages dans l’intérêt du plus grand nombre et le respect de notre engagement de ne pas augmenter les impôts.

Marie-Hélène THORAVAL

Maire de Romans-sur-Isère

Posté dans général le 15 mars 2017 | Commentaire (0)

Résolument tournée vers l’avenir

La majorité Municipale a été élue sur la base de projets novateurs et d’une vision d’avenir. Les modèles et les certitudes d’hier ne font plus recette aujourd’hui, c’est le sens de l’histoire. Plus que jamais, la réactivité, l’adaptabilité et la pugnacité sont des gages de réussite et d’efficacité. Cette efficacité, nous la voulons pour notre ville, pour les Romanais et les Romanaises sans calculs électoralistes ; c’est Romans d’abord ! En arrivant bientôt à la mi-mandat nous sommes fiers d’avoir su faire bouger les lignes, tout en maîtrisant les finances, dans le respect des attentes de nos concitoyens.

Le dialogue, l’empathie, la concertation ne sont pas le seul apanage de la gauche et nous le prouvons ! Ainsi,nous avons mis en place plusieurs dispositifs favorisant l’échange et l’écoute tels que les permanences du Maire sans rendez-vous, les conseils de quartier, ou encore Allô Mme le Maire qui est plébiscité, les réunions de concertation qui se multiplient, notre nouveau site web qui permet aux Romanais d’avoir des réponses en direct à leurs questions mais aussi de poster des idées nouvelles grâce à la « boite à idées », notre accueil à Mairie [+] qui a été certifié par l’AFNOR etc…Oui, l’énergie que nous déployons au service de la satisfaction des usagers est une priorité !

Parallèlement, et toujours dans le souci du bien commun et de l’intérêt général, la tranquillité publique a été rétablie, nos voiries, nos bâtiments, notre patrimoine bénéficient de plans d’entretiens conséquents pour continuer à améliorer le cadre de vie de chacun. Avec le projet Gar’is, qui est déjà bien engagé, d’autres grandes réalisations marquantes sont encore à venir comme la requalification du Champs de Mars dès la fin 2017 ainsi que d’autres projets structurants qui feront l’objet d’une concertation avec les Romanais. Objectif affiché : redonner à Romans un visage moderne, tourné vers demain et dynamique.

Ce dynamisme doit d’abord passer par la revitalisation de notre centre historique ; le défi est grand mais, sûrs des atouts de notre Ville, nous avons décidé de le relever. En mettant tout le monde autour de la table, grâce à l’intelligence collective et aux idées novatrices que nous portons nous savons que nous pouvons inverser la tendance.

Posté dans au Conseil Municipal, général le 20 février 2017 | Commentaire (0)